La naissance du projet

A l’origine du projet : des jardins, un collectif paysan et un rêve du dragon.

A l’initiative de Laurence Carretero, maraîchère à Sigean souhaitant ouvrir son lieu de production à un projet collectif, une rencontre rassemble un petit groupe d’intéressés en février 2013.

C’est ainsi qu’un collectif se forme aux Jardins de la Fount et trace, à l’aide de trois intervenants spécialisés en design en permaculture et en gestion de projet collectif (méthode rêve du dragon), un plan d’aménagement du lieu. Depuis les zones de vie aux espaces laissés sauvages, depuis l’observation des vents dominants à la nature des sols, un maximum d’informations est listé et pris en compte.

Il ressort dès lors l’envie de porter un message d’exemple reproductible et d’ouvrir un café ou relais associatif qui fera le lien entre producteurs et consommateurs, paysans et citoyens, afin de sensibiliser le plus grand nombre au respect de l’environnement, à l’écologie, à la souveraineté alimentaire

L’idée gagne la population et bientôt, des citoyens se joignent au projet et fondent, en juillet 2013, l’association Le Champ des Possibles.

Depuis, animations, stages et chantiers participatifs organisés régulièrement favorisent partage et échanges de savoirs et savoir-faire dans une ambiance conviviale et solidaire.

Permaculture et transition en pays catalan : http://ptepc.blogspot.fr/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s